Memento mori

Les vers de la mort
Hélinand de Froidmont

Poésie de 50 strophes de 12 vers octosyllabiques, écrit entre 1194 et 1197.

1.
Mort qui m’as mis à muer en mue
Dans cette étuve où le corps sue
Ce qu’il a fait au siècle d’outrages,
Tu lèves sur nous tous ta massue
Sans que pour autant nul de peau ne mue
Ni ne change son vieil usage.
Mort, te craindre ont coutume les sages :
Mais chacun court à son dommage :
Qui n’y va pas au pas s’y rue.
Pour quoi j’ai changé mon courage
Et j’ai quitté le jeu la rage :
Mal se mouille qui ne s’essuie.

[…]

La poésie Les Vers de la Mort d’Hélinand de Froidmont interprétée par Marie Möör sur des musiques de…

Jac Berrocal, Jack Belsen, Joachim Montessuis,
Gaspar Claus, Olivier Mellano, Laurent Chambert