The Other Colors took their name of the first song Les autres couleurs on the album 361. Marie Möör said at the end of the text : So I dug a tunnel. I found a way. Elsewhere. I have discovered… An other reality. Other colors. In French : Alors… J’ai creusé un tunnel. J’ai trouvé un passage. Ailleurs. J’ai découvert… Une autre réalité. D’autres couleurs.